Communiqués de presse

Partager ce communiqué de presse
févr. 27, 2015
Détecteurs de fumée : 10,8 millions de Français doivent s'équiper dans les derniers jours

Voici les principaux résultats du sondage Toluna pour le magazine LSA sur les détecteurs de fumée :

  • 82,2% des Français ont entendu parler de la loi obligeant à équiper chaque logement, 44,9% ont vu des détecteurs en magasin, 37,9% des informations et 36% des publicités. Au total, 97,6% des Français ont vu ou entendu parler de détecteurs de fumée !
  • 49,8% des Français déclarent avoir acheté un détecteur, 21% vont le faire dans les prochains jours ou semaines, soit 10,8 millions de personnes !
  • 19,8% des personnes interrogées indiquent que le propriétaire de leur logement s’en charge.
  • Les rejets sont rares : 2,1% déclarent ne pas vouloir en acheter, 3,7% hésitent et 3,6% indiquent vouloir acheter dans une période postérieure à la limite légale du 8 mars 2015. Au global, ils sont 9,4% de réfractaires ou hésitants.
  • 41,1% des acheteurs indiquent ne prendre qu’un seul appareil pour leur foyer, 39,3% deux appareils et 19,7% trois ou plus.
  • 54,3% des consommateurs vont les chercher dans les enseignes de bricolage, 30,5% en supermarchés/hypermarchés, 11,7% chez les spécialistes en électronique et électroménager, 4,6% dans les enseignes d’ameublement et décoration et 8,8% dans les autres enseignes spécialisées. Seulement 8,4% pensent les acheter sur les sites généralistes comme Amazon ou Cdiscount.
  • Les normes techniques constituent le premier critère de choix (cité par 50% des consommateurs), suivis de près par la simplicité d’installation et d’utilisation (47,9% des citations). Le prix n’arrive qu’en 3e position (45,2%) et viennent ensuite la durée de vie de la pile (34,3%) et la discrétion de l’appareil (17,6%). Les fonctionnalités (connectivité, arrêt temporaire) intéressent moins de 10% des personnes, de même que le design (hormis sa discrétion).

 

Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, commente ces résultats : «la quasi-totalité des Français ont entendu parler des détecteurs de fumée, et les rejets de la nouvelle loi sont minoritaires. Cette nette adhésion au renforcement de la sécurité dans les logements se retrouve dans le nombre d’appareils achetés qui dépasse souvent l’obligation légale, et dans le premier critère de choix du détecteur, les normes techniques. La simplicité d’installation et d’utilisation arrive en second, mais elle est tout aussi importante pour que l’équipement soit correctement utilisé et réduise les risques d’incendie. Faute d’intérêt pour les fonctionnalités coûteuses comme la connectivité, le coût des appareils simples reste modéré et le prix n’arrive qu’en 3e critère de choix. Les consommateurs ne sont pas à la recherche du prix le plus bas sur ce nouvel équipement, et vont les acheter dans les enseignes de bricolage et les grandes surfaces plutôt que sur Internet.

 

Malgré ce large consensus sur la mesure, les retardataires risquent d’être nombreux puisque 10,8 millions de Français pensent s’équiper dans les derniers jours. Des ruptures de stock risquent de se produire face à ce rush tardif !»

 

Le sondage Toluna QuickSurveys  a été réalisé par Internet en France le 25 et 26 février  2015  auprès d’un échantillon de 1507 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Pour en savoir plus
contact Toluna : cecile.dourthe@toluna.com

sur le site LSA : http://www.lsa-conso.fr/detecteur-de-fumee-obligatoire-moins-d-un-francais-sur-deux-equipe-a-j-10-exclu-lsa,202711

A propos de Toluna
Leader français des panels et solutions d’enquêtes en ligne, Toluna réalise chaque année 15 millions d’interviews pour le compte des principaux instituts de sondage, agences médias, sociétés de conseil et professionnels des études.
http://www.toluna-group.com/fr/

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus?

Yes
« Envoyer »

En cliquant « Envoyer », vous acceptez notre politique de confidentialité et notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Merci

Merci beaucoup. Votre demande a bien été envoyée.