Communiqués de presse

Partager ce communiqué de presse
août 30, 2017
57% des Français prudents pour leurs achats d'œufs

Voici les résultats du sondage Toluna pour le magazine LSA sur l'affaire des œufs contaminés au finopril :

  • 84% des Français ont entendu parler de risques sur la consommation d'œufs ces dernières semaines.
  • 34,9% déclarent continuer à acheter des œufs comme avant, contre 57,2% qui indiquent changer leurs habitudes d'achat : 34,6% évitent les marques impliquées et 22,6% les catégories de produits concernés (7,9% sans opinion). 
  • Pour les personnes interrogées, la mesure la plus importante à prendre est le renforcement des contrôles sanitaires (63,4% de citations), devant la condamnation des responsables (57,9%), le renforcement de la réglementation et traçabilité (55,9%), la poursuite des recherches et de la destruction des stocks (43,2%), le soutien à la consommation de produits de base plutôt que des produits transformés (39,2%) et le développement des informations sur les étiquettes (32,2%).      

Philippe Guilbert, directeur général Toluna, commente ces premières réactions à la crise : " malgré la période estivale, le grand public est très largement au courant de l'affaire grâce à l'imposante couverture médiatique et à ses suites récentes avec l'amitraze, un nouvel insecticide impliqué. Le score de notoriété de 84% se rapproche de celui atteint par le problème de la viande à cheval en février 2013 (96%), et dépasse nettement celui du rappel de plusieurs barres chocolatées en février 2016 (48,7%).
 
Même si les risques sanitaires sont très réduits et les produits incriminés retirés des rayons, 57% des consommateurs indiquent vouloir faire attention à leurs achats d'œufs et de produits à base d'œufs. Cette méfiance vise davantage les marques concernées, essentiellement des marques distributeurs, que l'ensemble des produits concernés. Ce rejet est assez différent de 2013 où, par exemple, la plupart des marques de lasagnes avaient été touchées par le scandale.  
 
D'autres différences de réactions à la crise apparaissent. Le public réclame maintenant plus de contrôles et de condamnations, le renforcement de réglementation et traçabilité n'arrivant plus qu'en 3e position alors qu'il était prioritaire en 2013. Le soutien à la consommation de produits de base au lieu de produits transformés gagne 10 points en 4 ans : si la crise actuelle se prolonge, elle pourrait renforcer les préoccupations de santé alimentaire et renforcer encore le succès du Bio et des labels durables".  

 

Pour en savoir plus
contact Toluna : contact-fr@toluna.com
sur le site LSA : https://www.lsa-conso.fr/crise-du-fipronil-ce-qu-en-pensent-les-francais-sondage-exclusif-lsa,264432

Le sondage Toluna QuickSurveys a été réalisé par Internet en France le 28 août 2017 auprès d'un échantillon de 1022 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions). 

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus?

Yes
« Envoyer »

En cliquant « Envoyer », vous acceptez notre politique de confidentialité et notre politique relative à l’utilisation des cookies.

Merci

Merci beaucoup. Votre demande a bien été envoyée.